Découvrir > À propos > Communiqués > La Ville de Saint-Ours appuie financièrement la Municipalité du Canton de Ristigouche Partie-Sud-Est

La Ville de Saint-Ours appuie financièrement la Municipalité du Canton de Ristigouche Partie-Sud-Est

Publié le 18 août 2017

La Ville de Saint-Ours a reçu une correspondance du maire de la municipalité du canton de Ristigouche Partie-Sud-Est faisant état d’une poursuite abusive par la pétrolière Gastem. Cette poursuite dénonce l’adoption par cette municipalité d’un règlement adopté en 2013 et visant à protéger les seules sources d’eau potable sur leur territoire  en l’absence, à l’époque, d’une règlementation provinciale adéquate.  Par cette poursuite, la pétrolière réclame à la municipalité des dommages et intérêts  de plus de 1.5 millions de dollars. Cette municipalité, située en Gaspésie, n’est composée que de 157 habitants et son rôle de perception  annuelle de taxes municipales se situe à 134 000$.

 

Le conseil municipal de la Ville de Saint-Ours étant sensibilisé, depuis plusieurs années à la protection des sources d’eau  potable sur son territoire.  Le conseil municipal étant également appuyé  par un comité local de citoyens  qui luttent  «Contre les gaz de schiste» et qui a incité près de 97% des résidents de notre Ville  à signer une pétition contre les Gaz de schiste et ceci dans une approche positive. Cette pétition fut déposée devant le conseil municipal de Saint-Ours afin de sensibiliser et d’appuyer ses élus dans leur démarche de protection de nos sources d’eau potable.

 

Nous avons, comme Ville, adopter les règlements nécessaires, comme cette municipalité, afin de nous permettre de défendre nos sources d’eau potable tout en sensibilisant les politiciens de notre région.  D’ailleurs, nous mandatons, à chaque occasion, deux conseillers afin de représenter notre Ville lors des rencontres régionales sur ce sujet.  Qui plus est, nous avons cotisé avec enthousiasme il y a quelques années au fond de réserve du règlement Bonaventure afin d’être solidaire auprès des municipalités nécessitant un accès au fond.

 

Encore aujourd’hui, nous sommes heureux d’annoncer à la population que le conseil municipal de la Ville de Saint-Ours a unanimement décidé de soutenir la municipalité du Canton de Ristigouche Partie-Sud-Est pour un montant de 1 750 $ en solidarité à leur lutte contre l’entreprise Gastem et nous invitons les autres conseils municipaux de notre région à répondre favorablement à cet appel de solidarité.

 

- 30 –

s S m